Fantasia 2014: La sélection

C’est désormais chose faite depuis ce matin onze heures : la programmation de la 18ème édition du Festival International de Films Fantasia est désormais connue de tous et consultable en ligne pour les plus geeks et goreux d’entre nous. Passons rapidement sur les projections « second degré », part importante de l’identité même du festival, c’est cette année 400 films qui attendent le public dont 150 long métrages.

Certes, cela semblait difficile de faire mieux que cette fabuleuse édition 2013 (souvenez-vous The World’s end, Conjuring, Curse of Chucky, Alabama Monroe sans oublier Metro Manilla ou Les 4 soldats de Robert Morin) et la venue incroyable de Bryan Singer pour une discussion avec une salle comble.

Cette année, les productions de gros calibres semblent se compter sur les 5 doigts de la main (pour celles qui ne sortent pas dans la foulée du festival comme  Into the Storm, Boyhood, Guardians of Galaxy ou  I Origins)… « Sembler » serait en fait être le verbe idéal…Car s’il ne semble pas y avoir énormément de films attendus (The Zero Theorem le dernier Terry Gilliam descendu par la critique en Europe par exemple); peut-être que ce sera pour justement faire plus de découvertes encore. Reste que c’est avec impatience que nous attendons le dernier de Gregg Araki (Mysterious Skin, Doom Generation, Kaboom) : White Bird in a Blizzard.

The Zero Theorem

Découverte pour des productions québécoises (1987)  ou françaises (Jacky au royaume des filles de Riad Sattouf (Les beaux gosses) présenté en ouverture, Aux yeux des vivants, Jack et la mécanique du cœur, Dealer de Jean-Luc Herbulot) pour la section francophone.

L’animation sera cette année encore à l’honneur avec la présence de Mamoru Oshii qui recevra un prix pour l’ensemble de sa carrière et présentera une version restaurée de son chef d’oeuvre Ghost in the shell. Autre adaptation de manga culte, une nouvelle version de l’Appleseed de Masamune Shirow sera projetée sous le titre d’Appleseed alpha, antépisode des films de 2004 et 2007, déjà réalisés par Shinji Aramaki. Les festivaliers pourront aussi bénéficier de la présentation inédite de Cheatin, dernière réalisation de Bill Plympton, géant de l’animation américaine.

Le festival a souhaité inviter Abel Ferrara et son controversé Welcome to New York… En proposant ce film en clôture, le festival souhaite reouvrir le buzz déjà vite anéanti par une critique épouvantable du film à Cannes.

Frank

Dans un rayon nettement plus gore et controversé mais tout aussi attendu, Eli Roth viendra présenter The green inferno, remake de Cannibal Holocaust, film de 1980 interdit dans une soixantaine de pays et encore aujourd’hui polémique. Une version restaurée de The Texas Chainsaw Massacre sera de même proposée, en présence de son réalisateur Tobe Hooper.

The_green_inferno_affiche

La sélection anglophone fera la part belle à quelques longs : Life after Beth, I Origins, Boyhood, l’excellent Time Laps et Into the Storm tandis que, fidèle à son habitude, la sélection asiatique sera des plus représentée. On notera aussi 2 films du toujours puissant Kiyoshi Kurosawa : Real et The Seventh Code.

boyhood

On sera curieux de voir les évènements « Mc Laren à la belle étoile » ce 12 juillet à la SAT et le Premier Fantasia au musée Mc Cord.

Le festival commence jeudi 17 juillet et se clôturera le mercredi 6 août.

Fantasia 2014 – Quel film attendez-vous le plus? from Fantasia Film Festival on Vimeo.

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *