Entrevue avec Raphael Personnaz

A l’occasion du festival Cinemania, voici en exclusivité une entrevue avec Raphael Personnaz

 

Ce mardi 8 novembre, nous rencontrions un jeune comédien français dont la carrière ne cesse de grandir depuis près de dix ans : Raphael Personnaz.

Lui qui a été une première fois révélé par Tavernier en interprétant le duc d’Anjou de La Princesse de Montpensier, a vu sa carrière décoller de plus belle lorsque le même grand réalisateur français lui confia « le langage » face à Thierry Lhermitte dans l’excellent Quai d’Orsay.

raphael-personnaz

Aujourd’hui à Montréal dans le cadre du festival Cinemania, Raphael Personnaz vient présenter Dans les forêts de Sibérie, film pour lequel il s’est enfuit quelques mois dans le grand froid russe. Nous l’avons rencontré à cette occasion et il a accepté de revenir avec nous sur quelques longs métrages de sa filmographie de François Ozon à Joe Wright en passant bien entendu par Bertrand Tavernier. Entretien avec le nouveau héros de ces dames et, sans nul, doute un acteur programmé pour rester.

 

Synopsis des films commentés

Au bonheur des ogres

Benjamin Malaussène (Raphaël Personnaz), bouc émissaire professionnel, travaille au Bonheur Parisien, un grand magasin très connu. Un jour, d’étranges événements surviennent partout où il passe, attirant les soupçons de la police et de ses collègues. Plus tard, il rencontre « tante Julia » (Bérénice Bejo), une journaliste ; ils vont commencer à résoudre les mystères tous les deux.

La première fois que j’ai eu 20 ans

L’action se situe au début des années 1960 en proche banlieue parisienne. Maurice Papon est préfet de police à Parisdepuis quelques années et la société française a renoué avec un certain racisme.

Hannah Goldman (Marilou Berry), juive de seize ans, a deux sœurs très jolies et des parents qui l’aiment. Mais elle n’est pas heureuse, affectée d’un surpoids important, elle se trouve profondément moche et nourrit un terrible complexe face à la beauté de ses sœurs et de sa camarade de lycée. Mais Hannah a deux grandes qualités que ses sœurs admettent ne pas du tout avoir et qu’elles lui envient : elle est intelligente, et particulièrement douée pour la musique.

Quai d’Orsay

Un jeune diplômé de l’ÉNA, Arthur Vlaminck, est appelé à travailler au service du ministre des Affaires étrangères de droite, Alexandre Taillard de Worms.

Mais entre le flegme du directeur de cabinet, Claude Maupas, et les coups bas montés par les autres conseillers nourris par l’ambition, dans un contexte difficile pour la diplomatie mondiale préoccupée par un conflit et les feuilles qui volent au passage du ministre Taillard de Worms, le jeune Vlaminck se rendra rapidement compte qu’être le « chargé de langage » du chef de la diplomatie n’est pas de tout repos.

Une nouvelle amie

Après la mort de Laura sa meilleure amie, Claire tombe en dépression. Un jour, elle découvre que David, le mari de son amie, se travestit en femme. Est-ce vraiment pour combler l’absence de la disparue que le jeune veuf se travestit ? C’est ainsi qu’une quête sur l’identité commence.

Anna Karenina

Le film est une adaptation du roman Anna Karénine de Léon Tolstoï. Nous plongeons dans la haute société russe de la fin du xixe siècle. Anna Karénine est une jeune femme mariée à Alexis Karénine, un important homme d’État. Cependant, elle entretient une liaison secrète avec le Comte Vronsky, malgré les risques d’une telle relation dans cette sphère de la société. Mais leur relation est bientôt connue de tous à la cour. Anna, hésitant entre son cœur et sa raison, décide de quitter son mari et son fils pour suivre son amant.

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *