Drive

Un film de genre réalisé avec virtuosité…Image, son et mouvement en font un film… Envoûtant !

 

L’HISTOIRE :

Un cascadeur tranquille et anonyme se métamorphose dès que la nuit tombe : il devient pilote de voitures pour le compte de la mafia. La combine est bien rodée jusqu’au jour où l’un des casses tourne mal et l’entraîne dans une course-poursuite infernale. Il veut se venger de ceux qui l’ont trahi…

 

Il plane un vent de David Lynch sur ce « Drive »…la violence visible en sus.

 

Le film revêt un caractère énigmatique certain : Les personnages parlent peu, l’essentiel passant par l’image…et le son :

 

L’image glaciale et travaillée en fait un film résolument moderne : nombreux plans sur un centre-ville illuminé, scènes de vitesse en des lieux interdits…

 

Le son est une bande sonore somptueuse et qui emmène le spectateur très loin ; D’ailleurs le point de départ de départ du film (prologue + générique) laissait présager du chef d’œuvre moderne.

Même le montage est réalisé avec une très grande habileté !

drive.jpg

 

Les scènes de violence rappellent par la suite le cinéma de genre (série B)…toujours avec une grande classe…

Enfin le mouvement avec lequel la caméra travail était indispensable pour suggérer la vitesse….

Dommage que la fin du film aille chercher vers une violence exacerbée plutôt que vers la suggestion…On aurait frôlé la perfection !

 

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *