Page d'accueil Événements Fantasia DRIB, un doc hors de l’ordinaire. [Fantasia 2017]

DRIB, un doc hors de l’ordinaire. [Fantasia 2017]

DRIB, un doc hors de l’ordinaire. [Fantasia 2017]
26
0

DRIB de Kristoffer Borgli, présenté à Fantasia le 23 et 27 juillet dernier, est un documentaire coup de poing qui décortique et critique le monde de la pub d’une manière audacieuse. Ce documentaire aux allures de documenteurs passe de la réalité à la fiction en proposant les reconstitutions de l’histoire d’Amir, celle de sa rencontre avec le monde publicitaire de L.A.

En 2014, l’artiste farceur et humoriste Amir Asgharnejad retient l’attention du monde entier grâce à sa série de vidéos virales dans lesquelles il provoque des étrangers pour les inciter à le tabasser. Les vidéos suscitent l’intérêt d’une agence de pub de Los Angeles, qui communique avec Amir à Oslo et lui offre de devenir la tête d’affiche d’une campagne publicitaire avant-gardiste et déroutante pour une boisson énergétique, que nous nommerons ci-après DRIB pour des raisons légales. Au lieu d’admettre que ses vidéos étaient entièrement scénarisées, Amir accepte l’offre et imagine une conclusion logique à son coup médiatique. Or, les choses virent atrocement mal. C’est à ce moment que Kristoffer Borgli, réalisateur norvégien, propose à Amir d’immortaliser son histoire. L’humoriste accepte volontiers, à condition qu’il puisse jouer son propre rôle dans DRIB, film désopilant sur un fiasco publicitaire. (Résumé de Fantasia)

Drib - Fantasia

Ce documentaire aux reconstitutions pertinentes de Kristoffer Borgli est un bijoux critique et rafraîchissant. Univers presque comparable à celui de Lynch, le réalisateur nous plonge dans ce microcosme publicitaire étrangement fascinant où la hiérarchie amène un mépris incroyable des être humain. Un monde vide de sens où seul le cliché, l’image et la mise en scènes sont les mots d’ordre. Univers déjà bien exploité dans 99 Francs de Jan Kounen (avec le très drôle Jean Dujardin), adaptation du livre éponyme de Frédéric Beigbeder. DRIB séduit par son originalité narrative, par son passage irrégulier entre le documentaire et la reconstitution. En fait, même le côté documentaire est pour le spectateur une source de doute.

On y retrouve aussi l’humoriste et acteur Brett Gerlman (très drôle dans la série Love) qui incarne un trou de cul de première classe, le directeur de la campagne publicitaire de Drib.

Au final, DRIB est en état d’errance dans un monde où les excès sont trop souvent permis, un monde où l’ego est beaucoup trop valorisé et où la gloire éphémère est une illusion éventuelle. Un film original, rafraîchissant, un réalisateur à suivre.

(26)

Incrivez-vous à notre infolettre!
Fondée en 2012, Cinémaniak est une revue de cinéma exclusivement web qui s’est donnée comme mission de promouvoir le septième art sur le continent nord-américain. Notre mission est de donner la parole à des passionnés de cinéma capables de rendre accessible l’art qu’ils affectionnent.
Nous détestons les spam. Votre adresse courriel ne sera pas vendue ou partagée avec quelqu'un d'autre. Promis!

Laissez votre commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × four =

Bandes-annonces

Archives