Cosmodrama

Cosmodrama : Huis clos intersidéral, kitsch et humour absurde – ♥♥♥½

Des scientifiques se réveillent, amnésiques à bord d’un vaisseau spatial lancé dans l’’Univers. Perdus, ils tentent de comprendre où ils sont et quelle est leur mission.

Affiche française de Cosmodrama
Affiche française de Cosmodrama

Présenté à Cannes en 2015 dans la section ACID, ce film présenté comme un hommage aux séries télévisées de Science-fiction des années 1970 est un véritable Objet Filmique Non Identifié où le kitsch et la technologie à la pointe de ces années se confronte à la plus grande question de l’humanité, que se posent encore les films de Science-fiction les plus avant-gardiste: d’où venons-nous ?

Philippe Fernandez propose avec Cosmodrama un film vraiment très original, à rebours de tous les blockbusters actuels qui misent avant tout sur les effets spéciaux avant de proposer un scénario vraiment original. Ici, rien de superfétatoire mais un scénario bien pensé, des dialogues drôles, incisifs et qui donnent la part belle aux comédiens. Ce huis-clos jubilatoire de scientifiques hésitant entre leur mission et leur ennui lascif se découpe en plusieurs actes sans suivre un découpage ou une évolution traditionnelle. Des drames il y en aura, mais bien trempé dans l’humour, le sarcasme, le décalage et les réflexions métaphysiques cosmiques.

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *