Page d'accueil Critiques de films Chantravay [Critique de film] – Festival Vues d’Afrique

Chantravay [Critique de film] – Festival Vues d’Afrique

Chantravay [Critique de film] – Festival Vues d’Afrique
57
0

Réalisé par Issonet Chalort, Chantravay (2016) est court-métrage (29 min) documentaire qui sera présenté dans le cadre du Festival Vues d’Afrique. Haiti, République dominicaine, créole, francais.

Dans la communauté rurale de La Miele située dans le nord-est d’Haïti, les conditions environnementales extrêmes poussent la population à émigrer vers la République dominicaine. Devilma vient d’avoir un cinquième fils de sa troisième épouse, les enfants travaillent aux champs et jouent peu. La communauté a un chant populaire pour chaque évènement de la vie quotidienne, de même que des références bibliques ou superstitieuses pour décrire leur situation. Source: Vues d’Afrique

À lire égalementMohamed, le prénom [Critique de film] – Festival Vues d’Afrique

Dans ce documentaire, nous suivons la vie d’un père de famille haïtien qui travaille en République dominicaine. Par manque de possibilité d’emploi, il doit travailler dans un autre pays. Le réalisateur a choisi de montrer davantage les difficultés reliées à son quotidien. À un moment, le père de famille commence à souffrir d’une maladie. D’abord, il se dirige à l’hôpital et ensuite, il consulte un FA (guérisseur traditionnel). Puis, il fait le choix de suivre les recommandations de la médecine traditionnelle au détriment de la médecine scientifique. S’enchaîne ensuite des cérémonies vaudou.

Chantravay – Festival Vues d’Afrique

Crédit photo: Le petit septième

Suivre la vie de cet homme et de sa famille est une bonne idée, car il représente bien une famille typique catholique et animiste comme il y a un peu partout dans le monde.

Cependant, ce n’est pas tout de filmer de manière intime une famille. Plusieurs aspects dérangent lors du visionnement. Les changements brusques dans la narration créent un manque de fluidité. Il est aussi étrange d’entendre la voix-off d’un homme à l’accent français qui subitement, apparaît vers le milieu du film avec des paroles « spirituelles » et s’y retrouve une autre fois à la fin du film.

Finalement, les paroles de la fin semblent tenter de diriger le spectateur vers des pistes de réflexion au sujet du sens de la vie, comme si les moments de la vie familiale n’étaient pas assez puissants à eux seuls.

Chantravay sera présenté à la cinémathèque québécoise dans le cadre du festival Vues d’Afrique le 22 avril prochain.

Auteur: Solveig Perron-B

(57)

Incrivez-vous à notre infolettre!
Fondée en 2012, Cinémaniak est une revue de cinéma exclusivement web qui s’est donnée comme mission de promouvoir le septième art sur le continent nord-américain. Notre mission est de donner la parole à des passionnés de cinéma capables de rendre accessible l’art qu’ils affectionnent.
Nous détestons les spam. Votre adresse courriel ne sera pas vendue ou partagée avec quelqu'un d'autre. Promis!

Bandes-annonces

Archives