Cécile de France

Quel parcours que celui de cette petite Belge montée à Paris au milieu des années 90 afin de « tenter » d’y faire carrière dans le cinéma !

En un petit plus qu’une décennie, elle a réussi à rafler deux césars (pour son rôle de lesbienne dans les deux Klapish générationnels (« L’auberge espagnole » et  sa suite « Les poupées russes »), à tourner avec les réalisateurs les plus en vogue du moment (Chatilliez, Klapish, Les Dardennes, Miller…) et à réaliser son rêve à savoir tourner pour Clint Eastwood (Au-delà)

 

Plus que ses récompenses, Cécile de France est une actrice qui fonctionne à l’instinct et illumine par sa présence à l’écran,

En effet, elle porte véritablement « Fauteuil d’Orchestre » de Danielle Thompson ou « Quand j’étais chanteur » de Xavier Giannoli. Les réalisateurs disent d’elle qu’elle combine grâce, force et sensibilité à la fois.

C’est une actrice sur qui l’on peut compter et qui effectue peu de mauvais choix cinématographiques…Même en « Sœur Sourire », elle est irrésistible !

En 2011, un seul film marquant sera à retenir: Le gamin au vélo où elle tourne pour la première fois avec les frères Dardennes

Une actrice qu’on aime voir et redécouvrir …

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *