Ce qu’on peut attendre d’Avengers: Age of Ultron

Trois ans après un premier volet qui rapporta 1.56 milliard de dollars, les Avengers sont de retour sur grand écran avec pour but d’atteindre les 2 milliards de dollars de recettes. Présentation du phénomène qui sort aujourd’hui en France !

Trois ans déjà que l’on attendait la suite des aventures des héros Marvel. Trois ans durant lesquels les plus geek des spectateurs n’ont pu s’accrocher qu’aux simples films dédiés à un héros (Iron Man ou Captain America par exemple)…  avec au bout du conte une question : Pourquoi s’intéresser à un seul personnage quand un même film peut tous les réunir ?

Cette fois-ci, ils y sont tous : Iron man, Hulk, Captain America et Thor, La veuve Noir…. Et voici où l’histoire débute :

Après les événements relatés dans Captain America : Le Soldat de l’hiver et qui ont vu la destruction du SHIELD, les Avengers sont en sommeil. Tony Stark a créé Ultron, une intelligence artificielle capable d’augmenter seule ses capacités, et qui est censée protéger l’humanité de toutes les menaces potentielles et contrôler la légion des Iron Man. Mais le plan de Stark se retourne contre lui lorsqu’Ultron décide que les principaux ennemis sont en fait les humains, et s’emploie à les éradiquer de la surface de la Terre. Les Avengers se regroupent à nouveau pour lutter contre ce péril mortel, tandis que trois nouveaux personnages apparaissent, ennemis puis alliés : Vision 1, Vif-Argent/Mercure (Aaron Taylor-Johnson), la Sorcière rouge (Elizabeth Olsen). Etrange de voir qu’il y a à peine un an, les deux jeunes comédiens étaient maris et femmes dans le remake de Godzilla…Mais c’est une autre histoire.

avengers-age-of-ultron-ms-marvel-updated-avengers-age-of-ultron

Avec Avengers, age of Ultron, La race humaine est encore menacée (pour changer), mais cette fois ci par des robots fous. Evans et Hemworth ressortent les muscles, Johansson le cuir moulant et Downey Jr son arrogance à toute épreuve…Face à eux la voix de James Spader qui interprète le échant Ultron…mais l’essentiel sera ailleurs.

Si l’on se réfère aux récentes déclaration de Joss Whedon, le but d’une suite n’est pas de refaire qu’un film d’action : « Ne faites pas Indian Jones différemment à chaque fois ! Allez ailleurs » déclara t’il a Entertainment Weekly il y a quelques semaines.

Aussi, la surprise sera donc du côté du romantisme avec une histoire entre Natasha Romanoff et Bruce Banner… «  C’est le conte à l’ancienne, dit le réalisateur, la belle et la bête en quelque sorte »

Le spectateur aura donc au menu autre chose que des effets spéciaux (après tout, pas besoin d’un nouveau Transformers) avec en prime un caméo de Julie Delpy.

Quand on sait que le film suivant ne sera pas prévu avant 2018, il conviendra de vivement apprécier celui-là !

Auteurs: Pierre Duvanel & Syril Tiar

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *