Bond en chansons: De Shirley Bassey à Sam Smith

Patience ! Encore quelques jours avant la sortie sur grand écran du prochain James Bond, Spectre avec sa distribution féminine trois étoiles. Mais, il y a quelques jours déjà, la bande sonore signée Sam Smith était lancée aux radios du monde entier faisant ainsi monter le buzz en vue d’un mois de novembre très 007. De Shirley Bassey à Sam Smith, redécouvrez quelques unes des bandes originales de la franchise la plus nerveuse: James Bond en chansons !

Croyez-le ou non, les génériques d’ouverture des 007 furent l’objet d’étude d’un colloque international à Paris en 2007. Le but ? Une recette créée par Roccoli et Saltzmann et déjà 22 fois mise en œuvre.

Depuis ses débuts, chaque film Bond dispose d’un morceau original différent, interprété bien souvent par un artiste différent de films en film. Seule la chanteuse britannique Shirley Bassey et dont la voix jazz s’adapte parfaitement à l’univers, eu le droit d’interpréter trois différents génériques pour Godlfinger, Diamonds are forever et Moonraker.

Shirley Bassey: Diamonds are forever

Le but est simple ! Un artiste à la voix identifiable et idéalement à la mode, un son moderne et une composition imposante (on imagine un grand orchestre capable d’en réaliser des versions symphoniques par exemple); Bref, une chanson lourde ! Un classique !

James_Bond_affiches

Ainsi James Bond a rencontré Paul McCartney, Tina Turner, Sheryl Crow, Adele ou encore Nancy Sinatra…Même Madonna pu signer Die Another Day…c’était le premier titre électro et la Madonne n’était déjà plus vraiment aux mêmes sommets du monde…On se demande alors à qui le crime profitait donc le plus ?

Madonna: Die Another Day

Soyons honnêtes, la chanson est une réussite qui est entrée dans les esprits de chacun…Toutefois, que Madonna ait négocié le placement de sa personne au sein même du film confirme complètement la dimension commerciale de sa chanson (à défaut d’une contribution uniquement artistique)

2012 et c’est Adele qui signait un tube James Bond…sans doute le plus gros depuis GoldenEye de Tina Turner. 2015 et c’est Sam Smith qui signe une ballade honnête mais qui ne marquera malheureusement pas complètement les esprits…

Tina Turner – Goldeneye

Adele: Skyfall

Sam Smith: The Writting’s on the wall

A noter que parfois, certaines compositions sont véritablement passées inaperçues (Cf Chris Cornell, You know my name pour Casino Royal)

Derrière ses incontournables se cachent toutefois un ensemble de chansons moins connues mais qui valent toutefois le détour comme quelques chansons des Pretenders, une d’Eric Serra (Cocorico), le duo Jack White Alicia Keys qui est complètement passé inaperçu malgré ses qualités rock.

Une des meilleures chansons reste celle du groupe Garbage. Dans la continuité de l’excellent Tomorrow never dies de Sheryl Crow, The World is not enough avec un clip certes assez simple emporte le spectateur

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *