Blood Father: le retour de Mad Mel!

Blood Father est le nouveau film du réalisateur français Jean-François Richet (Le diptyque sur Jacques Mesrine) qui signe le grand retour de Mel Gibson en tête d’affiche. L’acteur interprète un père de famille qui doit sauver sa fille des griffes d’un groupe de narco-trafiquants. ♥♥♥

La carrière de Mel Gibson est intéressante à plus d’un titre. Acteur mythique des franchises Mad Max et L’Arme Fatale, Gibson a su ensuite prouver ses talents de metteur en scène grâce des oeuvres aussi singulières que Braveheart ou Apocalypto. Luttant néanmoins avec ses démons, l’acteur s’est par la suite marginalisé du fait de ses comportements violents et ses déclarations chocs. Aujourd’hui en phase de réhabilitation, l’acteur/réalisateur revient peu à peu sur le devant de la scène. En témoigne son rôle dans Blood Father et sa prochaine réalisation Hacksaw Bridge qui devrait sortir sur nos écrans en fin d’année. Dans le film de Jean-François Richet, il interprète un ancien alcoolique qui a fait plusieurs années de prison et qui est aujourd’hui en pleine rédemption. Le rôle fait évidemment fortement écho à la propre vie de l’acteur qui livre ainsi une interprétation juste et touchante. Quand il apprend que sa fille est traquée par un cartel de drogues, l’ancien malfrat reprend les armes pour livrer une guerre sans merci aux trafiquants.

Blood Father: Un père et sa fille face à la violence d’un cartel (crédit photo: cdn-images-1.medium.com)

Film de vengeance plutôt classique, Blood Father est une honnête série B d’action qui vaut surtout pour la présence de Mel Gibson à l’écran. Toujours impressionnant physiquement, l’acteur demeure crédible quand il s’agit de passer à l’action. Désert, motos et fusil à canon scié, le parallèle avec Mad Max n’est également jamais loin et certains puristes pourront continuer à se désoler quant à l’absence de l’acteur dans Fury Road. On pourrait néanmoins reprocher au film un cruel manque d’ambitions en termes d’action, les morceaux de bravoure se faisant finalement plutôt rares. En outre, l’impact émotionnel du métrage est amoindri du fait de sa courte durée, ne permettant pas au film de développer assez ses personnages.

Au final, Blood Father est un revenge-movie assez classique mais très plaisant. Si le film se révèle un peu décevant en termes d’action et d’enjeux, il vaut surtout pour le grand retour de Mel Gibson à qui l’on souhaite de poursuivre une carrière à la mesure de son talent.

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + quatorze =