Page d'accueil Bilans 2017 Bilan du cinéma mondial : les meilleurs films de 2017

Bilan du cinéma mondial : les meilleurs films de 2017

Bilan du cinéma mondial : les meilleurs films de 2017
240
0

Le cinéma s’est réveillé en 2017, mais ce n’est qu’un début.

Comment la montée de Donald Trump affectera-t-elle le cinéma? Ou le déclin du producteur Harvey Weinstein accusé de harcèlement sexuel par des dizaines de femmes? Ou l’un des autres événements importants de 2017? Les films prennent généralement quelques années à produire, donc la plupart des productions de cette année remontent à une époque où de tels événements étaient encore inimaginables. Mais 2017 nous a donné un avant-goût de ce que le futur nous prépare. Pensons à la surprise de l’année, Get Out de Jordan Peele. Le film d’horreur/thriller nous a rappelé de brillante façon les moments marquants et les tensions raciales évoqués cette année par Black Lives Matter / Colin Kaepernick / Charlottesville, mais le long métrage a également envoyé un avertissement aux studios de cinéma que le «politique» et la «rentabilité» ne s’excluent plus mutuellement. Un signal qui pourrait agir comme réveil pour entamer une nouvelle ère hollywoodienne. Mais heureusement, Get Out n’est pas le seul à prédire de tels changements…

Parmi les films qui ont contribué à cet éveil, notons Detroit de Katherine Bigelow, une histoire vraie de préjudice policière qui relatait les émeutes raciales de 1967. The Battle of the Sexes a utilisé un match de tennis des années 1970 pour mettre en évidence un terrain de jeu de genre qui est encore loin d’être à niveau. Après Tangerine, le premier long métrage de Sean Baker, ce dernier a tracé The Florida Project, un canevas de pauvreté américaine que la plupart des films continuent d’ignorer. Même à l’extrémité du spectre des films à gros budget, les observateurs ont détecté un certain éveil dans Star Wars: The Last Jedi, dont les thèmes d’une résistance oppressée et diversifiée contre un ordre fasciste dominé par un homme impétueux se prêtent à certaines interprétations.

En 2018, nous allons sentir de plus en plus que les temps changent avec en premier sur la liste, un film de Steven Spielberg. Ce dernier a mis son film de science-fiction (Ready Player One) de côté pour précipiter The Post, sans doute l’un des premiers films sur l’ère Trump qui dramatise le conflit au sein de la Maison-Blanche et Richard Nixon qui tentaient de prévenir la publication des Pentagon Papers. L’urgence de Spielberg est compréhensible: les thèmes d’intérêt politique menaçant la liberté de la presse résonnent avec la guerre chez l’administration Trump contre les «fake news» et les «grands médias», d’autant que le film concerne les deux journaux américains qui ont le plus contribué à exposer Trump, c’est-à-dire le Washington Post et le New York Times.

Bilan du cinéma mondial : les meilleurs films de 2017
Crédit photo : Niko Tavernise

Si on est d’accord que Trump a tué, malgré lui,  la satire politique, l’histoire politique pourrait bien être son remplaçant. L’an prochain, un drame biographique sur l’ancien vice-président de George W. Bush, Dick Cheney du réalisateur Adam McKay (The Big Short), Backseat, interprété par Christian Bale (avec Sam Rockwell dans le rôle de George W. Bush et Steve Carell dans le rôle de Donald Rumsfeld), sera un film très attendu. Jason Clarke interprétera l’ancien sénateur Ted Kennedy dans Chappaquiddick,  quant à Hugh Jackman, il remplacera le candidat présidentiel déshonoré Gary Hart dans The Front Runner du cinéaste Montréalais Jason Reitman,  du côté de Felicity Jones elle incarnera Ruth Bader Ginsburg dans On the Basis of Sex, et finalement, Leonardo DiCaprio sera Theodore Roosevelt pour Martin Scorsese.

De plus, Ava «Selma» DuVernay dévoile son film de fantaisie A Wrinkle in Time (centré sur une Afro-Américaine) et Marvel entre dans une nouvelle ère afrocentrique avec son film de super-héros Black Panther, réalisé par Ryan Coogler (Creed) et mettant en vedette Chadwick Boseman. Comme Get Out, le film promet de combiner la politique et le divertissement. Clairement, il y a un appétit pour les deux.  

Avant de tourner la page à 2017, il ne faut surtout pas oublier les récentes sorties de cette fin d’année,  le monstre de la guerre froide réalisé par Guillermo del Toro, The Shape of Water ainsi que le film d’animation, Coco, en partie sur la réalité mexicaine produite par Pixar2017 a également été marquée par des réalisations et des performances qui soulignent ce que signifie être un homosexuel, une trans, un immigrant spécialisé en médecine holistique, une activiste séropositive, une mère en difficulté ou même une Valkyrie déchue. Des changements qui continuent d’aller dans la bonne direction.

Ceci dit, une couverture du Los Angeles Times célébrant les actrices appelant à «un changement dans la façon dont beaucoup d’histoires sont racontées» ne mettait en vedette que des actrices blanches: Margot Robbie, Diane Kruger, Saoirse Ronan, Annette Bening, Kate Winslet et Jessica Chastain. Malgré les tendances positives et les dénonciations, il y a beaucoup de travail à faire dans cette industrie pour plus d’inclusion devant et encore plus derrière la caméra. Heureusement, l’avenir semble prometteur.

Bilan du cinéma mondial : les meilleurs films de 2017
Crédit photo : Los Angeles Times

 

Avant de vous dévoiler les listes complètes, nous vous invitions à visionner la vidéo ci-dessous et de deviner les 20 meilleurs films (sans ordre) de 2017 selon notre équipe de rédaction.  Seuls les films distribués au Québec en 2017 (Cinéma, DVD ou hors festivals) étaient éligibles. 

À lire aussi: 

Bilan du cinéma mondial : les meilleurs films de 2017

Les meilleurs films des rédacteurs

1. 120 battements par minute de Robin Campillo

2. Get Out de Jordan Peele

3. Call Me by Your Name de Luca Guadagnino

4. Ma vie de courgette  de Claude Barras

5. I am not your negro de Raoul Peck

6. Good time de Ben et Joshua Safdie

7. Paterson de Jim Jarmusch

8. Noces de Stephan Streker

9. Toni Erdmann de Maren Ade

10. 20th Century Women de Mike Mills

Mentions honorables: 

Dunkerque de Christopher Nolan, Ava de Léa Mysius, Grave de Julia Ducournau, Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve, Le Problème d’infiltration de Robert Morin, Ceux qui font les révolutions à moitié ne font que se creuser un tombeau de Mathieu Denis et Simon Lavoie, Frantz de François Ozon, Beach rats de Eliza Hittman, Nelly de Anne Émond et Les Gardiens de la Galaxie vol. 2 de James Gunn.

 

Les meilleurs films des lecteurs

1. Les Affamés de Robin Aubert

2. 120 battements par minute de Robin Campillo

3. Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve

4. Le problème d’infiltration de Robert Morin

5. Get Out de Jordan Peele

6. Toni Erdmann de Maren Ade

7. Mother! de Darren Aronofsky

8. Grave (Raw) de Julia Ducournau

9. Dunkerque de Christopher Nolan

10. (Ex-aequo) Baby Driver de Edgar Wright et I, Daniel Blake de Ken Loach

Mentions honorables: 

A Ghost Story de David Lowery, I am not your Negro de Raoul Peck, Ma vie de Courgette de Claude Barras, Paterson de Jim Jarmusch, Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau de Mathieu Denis et Simon Lavoie, Call Me by Your Name de Luca Guadagnino, Nous sommes les autres de Jean-François Asselin, La petite fille qui aimait trop les alumettes de Simon Lavoie, The Florida Project de Sean Baker et The Square de Ruben Östlund.

Listes personnelles des rédacteurs

ALEXANDRE BLASQUEZ

1. I am not your negro de Raoul Peck
2. The square de Ruben Östlund
3. Loveless de Andrey Zvyagintsev
4. Jupiter’s moon de Kornél Mundruczó
5. Toni erdmann de Maren Ade
6. Good time de Ben et Joshua Safdie
7. Happy end de Michael Haneke
8. Frantz de François Ozon
9. Neruda de Pablo Larraín
10. Dunkerque de Christopher Nolan

JULES COUTURIER

1. 120 battements par minute de Robin Campillo
2. Grave de Julia Ducournau
3. Call Me by Your Name de Luca Guadagnino 
4. Ava de Léa Mysius
5. Good Time de Ben et Joshua Safdie
6. Get Out de Jordan Peele
7. Ma vie de courgette de Claude Barras 
8. Mother! de Darren Aronofski 
9. 20th Century Women de Mike Mills
10. Patients de Grand Corps Malade et Mehdi Idir

JUSTIN CHARBONNEAU

1. Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau de Simon Lavoie et Mathieu Denis
2- Noces de Stephan Streker
3- Paterson de Jim Jarmusch
4- Toni Erdmann de Maren Ade
5-  Get out de Jordan Peele
6- Jeune femme de Léonor Serraille
7- Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve
8- 20th century women de Mike Mills
9- Good Time de Ben et Joshua Safdie
10- The Lost City of Z de James Gray

CAMILLE DESCROIX

1. Call Me by Your Name de Luca Guadagnino
2. 120 Battements par minute de Robin Campillo
3. Get Out de Jordan Peele
4. Ava de Léa Mysius
5. Ma vie de courgette de Claude Barras
6. Ce qui nous lie de Cédric Klapisch
7. Lion de Garth Davis
8. L’amant d’un jour de Philippe Garrel
9. Au revoir là-haut de Albert Dupontel
10. Dunkerque de Christopher Nolan

ELOI MAYANO-VINET

1. Paterson de Jim Jarmusch
2. I am not your negro de Raoul Peck
3. The Other Side of Hope de Aki Kaurismäki
4. Loveless de AndreyZvyagintsev
5. Les Affamés de Robin Aubert

SYRIL TIAR

1. Nous sommes les autres de Jean-François Asselin
2. Noces de Stephan Streker
3. 120 Battements par minute de Robin Campillo
4. Hidden Figures de Theodore Melfi
5. Ma vie de courgette de Claude Barras
6. Primaire de Hélène Angel
7. Petit paysan de Hubert Charuel
8. Sage Femme de Martin Provost
9. Call me by your name de Luca Guadagnino
10. Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau de Simon Lavoie et Mathieu Denis

YOHANN THIOU

1- Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve
2- Le problème d’infiltration de Robert Morin
3- De père en flic 2 de Émile Gaudreault
4- Les gardiens de la galaxie vol. 2 de James Gunn
5- Get Out de Jordan Peele
6- Thor: Ragnarok de Taika Waititi
7- Lego Batman de Chris McKay
8- Baby Driver de Edgar Wright
9- Teiichi No Kuni de Akira Nagai
10- Logan de James Mangold

 

Consultez les tops des années précédentes:

(240)

Incrivez-vous à notre infolettre!
Fondée en 2012, Cinémaniak est une revue de cinéma exclusivement web qui s’est donnée comme mission de promouvoir le septième art sur le continent nord-américain. Notre mission est de donner la parole à des passionnés de cinéma capables de rendre accessible l’art qu’ils affectionnent.
Nous détestons les spam. Votre adresse courriel ne sera pas vendue ou partagée avec quelqu'un d'autre. Promis!
Justin Charbonneau Depuis son voyage en France où il a vécu l’expérience de sa vie au Festival de Cannes en 2012, Justin Charbonneau se passionne pour la diversité du septième art. Suite à cet événement enrichissant, il complète un Baccalauréat en études cinématographiques à l’Université de Montréal. Puis, à l’été 2015, il se joint à l’équipe de Cinémaniak à titre de chroniqueur régulier.

Laissez votre commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ten + two =

Archives