Berenice Bejo

Cela faisait bien dix ans qu’on attendait de la revoir dans un première rôle…elle qui fut très vite propulsée, grâce à Gérard Jugnot, sur le devant de la scène avec Meilleur Espoir féminin. Il aura donc fallu attendre 2011 et le succès de The Artist pour voir de nouveau tout son talent éclabousser le grand public.

En ce mois de janvier 2013, et après avoir obtenu en mai 2012 le prix d’interprétation à Cannes, elle est l’actrice du mois dans un Passé d’Asghar Faradhi magnifique

Portrait

Nous sommes donc en 2000 lorsqu’elle obtient le premier rôle de Meilleur Espoir féminin de Gérard Jugnot. Nommée l’année suivante au César du meilleur espoir féminin, c’est à Sylvie Testud qu’échoue le fameux graal…

Suivront des petits rôles aux côtés de Guillaume Depardieu, Michel Serrault ou Stephane Freiss…Mais pas de quoi trouver encore des rôles à sa hauteur…

Elle rencontre alors Michel Hazanavicius qui lui confie le rôle féminin de OSS 117 : Le Caire, nid d’espions avec Jean Dujardin…Le début d’une longue collaboration…

En 2008, elle donne naissance à son premier enfant qu’elle partage avec le réalisateur français…Elle se consacre alors à son nouveau rôle de mère…avant que son réalisateur de mari lui propose le rôle de Peppy Miller encore une fois au côté du grand Jean Dujardin…La suite, tout le monde la connait…Tour du monde avec The Artist toujours dans l’ombre de l’acteur futur oscarisé…et nombreuses nominations aux Bafta, Golden Globes et même oscars…

Si l’acteur et le réalisateur raflent tout sur leur passage, pour elle rien…jusqu’aux Césars où elle remporte enfin le trophée de la meilleure actrice : « je le voulais tellement » dira t’elle très émue lors de la remise des prix.

Peu de temps avant, elle avait rejoint la distribution de Populaire avec Romain Duris puis Au bonheur des ogres, adaptation du roman de Daniel Pennac…

La machine est bien relancée…

Fin 2012, Asghar Farhadi lui donne le rôle principal du Passé, son premier film tourné hors d’Iran…et c’est la gloire ! Le film est sélectionné à Cannes…Les rumeurs vont jusqu’à prédire une certaine palme d’Or…

Finalement, à sa grande surprise c’est le prix d’interprétation qui l’attend…

Le premier d’une longue liste de prix…Seul l’avenir nous le dira !

Filmographie sélective

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *