Barbecue

Cinquième comédie d’Eric Lavaine (Poltergay, Bienvenue à Bord…), Barbecue met en scène Lambert Wilson et Florence Foresti. Ce n’est toutefois pas une grande réussite ! ♥♥½

Pour ses 50 ans, Antoine a reçu un cadeau original : un infarctus. A partir de maintenant, il va devoir « faire attention ». Or, Antoine a passé sa vie entière à faire attention : attention à sa santé, à ce qu’il mangeait, attention à sa famille, à accepter les travers de ses amis, et à avaler de trop nombreuses couleuvres… Désormais, il va adopter un nouveau régime. Mais en voulant changer sa vie, on change forcément celle des autres…

Le film de potes n’est pas une nouveauté… Barbecue ne révolutionnera pas le genre, mais il présentera l’avantage de laisser le spectateur passer un bon moment…sans plus.

L’intérêt du film est de réussir à faire exister à peu près tous ses personnages. Certes, celui interprété par Lambert Wilson, est le principal. Mais une petite galerie de personnages secondaires sympathiques peuple cette bande de pote.

Le problème majeur est que le rythme est complètement absent du film. Non seulement, l’ensemble est plat et répétitif…mais il ne se passe rien si ce n’est quelque discussions, engueulades et rigolades. Résultat un certain ennui se fait ressentir assez vite (mais le réalisateur semble continuer à penser qu’il ne devrait pas externaliser l’écriture de scénario)

Sorte de mixte entre les petits mouchoirs, Le cœur des hommes et autres films de potes, le long métrage de Lavaine souffre de non-démarcation avec d’autres comédies tout aussi moyennes (Supercondriac, Le volcan qui ont toutefois plus de rythme)… C’était déjà plutôt le cas avec Bienvenue à Bord et Incognito

En prenant des acteurs reconnus (Lambert Wilson, Guillaume de Tonquédec…), et en laissant une part de la touche humoristique à Frank Dubosc et Florence Foresti, l’idée était toutefois plutôt bien vue. Malheureusement, un scénario mieux écrit et plus rythmé aurait grandement servi le film.

 

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *