Avant-première Montréalaise de « La vie d’Adele »

blue-is-the-warmest-color.jpg

Et ça continue de balancer entre le réalisateur palmé cette année (Abdelatif Kechiche) et ses actrices… Maintenant que ces dernières ont annoncé (elles aussi) que le tournage leur avait été insupportable, c’est le moment de répliquer pour le réalisateur franco-algérien : Selon lui, le tournage a pris bien plus de temps que prévu, tout simplement parce que Lea Seydoux était incapable de rentrer dans son personnage.

D’un point de vue extérieur, il convient d’admettre qu’Adele Exarchopoulous parait beaucoup mieux dominer son élément dans le film que la belle et talentueuse Lea Seydoux qu’on préfère largement dans Les Adieux à la Reineou L’enfant d’en haut. Certes, le rôle était exigeant…mais sans doute était-elle encore bien jeune pour immortaliser le chaperon tel que le souhaitait Kechiche. Si la première partie est incroyable de réalisme dans le jeu des deux actrices, il en est moins le cas lors du chapitre deux montrant les protagonistes sous un angle plus mature, plus adulte ce qui sonne trop « joué » par Seydoux.

Tout ceci non pas pour blâmer les comédiennes dont le travail a dû être suffisamment éprouvant mais peut-être pour mieux comprendre les enjeux d’un réalisateur face à ses choix…

Ce soir aura lieu l’avant-première montréalaise de ce qu’on annonce déjà comme le film de l’année.

Par malaise vis-à-vis des parties, Cinemaniak a choisi de ne pas se déplacer afin de couvrir l’évènement…

Bonne avant-première à eux !

 

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *