Auteur : Doriane Biot

1 décembre 2019 / / On jase

Sur une terrasse de Côte-des-neige, le cinéaste d’animation Théodore Ushev nous parle de création, de destruction, de politique et de son dernier film, Physique de la tristesse (2019). Il nous livre le fruit de sept années de travail où les arts visuels, la littérature, le cinéma et la politique s’engouffrent à nouveau dans un tourbillon animé. Il s’empare cette fois d’une nouvelle technique, celle de la peinture à l’encaustique.