Amour

La palme d’or cannoise 2012 : Un très bon cru ♥♥♥♥♥
Georges et Anne sont octogénaires, ce sont des gens cultivés, professeurs de musique à la retraite. Leur fille, également musicienne, vit à    l’étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d’une petite attaque cérébrale. Lorsqu’elle sort de l’hôpital et revient chez elle, elle est paralysée d’un côté. L’amour qui unit ce vieux couple va être mis à rude épreuve.
Fidèle à ses habitudes, Haneke présente sont nouveau film en plan fixe permettant une fois de plus de travailler sur la monstruosité de ses    histoires :
Très positif chez certain…négatif pour d’autres.
Faisant habituellement partie de cette deuxième vague, il est intéressant de noter combien l’écriture d’ « Amour » et la    justesse du jeu de ses deux acteurs principaux rendent finalement la copie intéressante.
Le sujet peut faire peur, il peut également faire râler ceux qui aiment se voiler la face… Pourtant il est écrit avec une formidable    justesse…
Mais cru ! Comme toujours chez Haneke
Seule douceur dans le récit, la paisible voix d’Emmanuelle Riva
Le film lui réserve d’ailleurs ses plus belles scènes où elle s’avère fortement touchante (L’imagination et la réalité font rarement bon    ménage) !
Face à elle, un Jean Louis Trintignant digne et au sommet de son art; cela faisait longtemps qu’on ne l’avait pas autant apprécié (Rouge ? Ceux    qui m’aiment prendront le train ?)
Les deux plus intenses scènes lui sont réservées…à la limite du soutenable comme les aime le Pygmalion d’Isabelle Huppert. Cette dernière    effectue d’ailleurs deux apparitions remarquées, tel un clin d’œil à son réalisateur fétiche !
116096939_isabelle_353611c.jpg
Haneke choisit encore une fois le dépouillement pour toucher le spectateur. Force est de constater qu’en glanant une palme d’or cette année, il    y arrive.
Il manquera pour les autres un supplément d’âme dans la réalisation pour crier au chef d’œuvre !

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *