Amour grand vainqueur des Césars 2013

cesar-634.jpgLes cérémonies se succèdent et se ressemblent pour le cinéaste autrichien Michael Haneke. Après avoir décroché lapalme d’or à Cannes puis de nombreux prix au nez et à la barbe du désormais légendaire Jacques Audiard, il remet le couvert aujourd’hui à la 38ème cérémonie des Césars.

 

cesars-2013-trois-trophees-pour-amour-et-trois-pour-de-roui.jpgAutant les récompenses pour ses acteurs, Emmanuelle Riva & Jean-Louis Trintignant, étaient attendues tellement ils font l’essence même du film; autant les prix de meilleur réalisateur et meilleur film sont plus contestables. En effet, si le réalisateur livre un film personnel et réussi, il est moins risqué ou dirigé qu’un « ruban blanc » voir même d’un « funny games ».

En outre, la comparaison avec le maître Audiard (voir même les dauphins Ozon, Jacquot ou Brizé) est délicate sur un film comme Amour

 

Les excellents Dans la maisonCamille RedoubleHoly Motors ou Quelques heures de printemps repartent donc bredouilles ce qui n’est finalement pas le cas des Adieux à la reine qui rapportent des césars techniques, de l’excellent Prénom (césars des meilleurs seconds rôles) et du film qui restera pour nous comme le plus important de 2013 : De Rouille et d’Os

Jacques Audiard se consolera avec le prix du scénario et le meilleur espoir pour son très charismatique Mathias Schoenaerts.

 

cesars-2013-deja-trois-trophees-pour-de-rouille-et-d-os_283.jpg

 

2013 était une grande année, il était difficile de contenter tout le monde

 

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *