Alexandre Landry : Espoir du cinéma québecois 2015

Espoir masculin de cette seconde édition des Prix Roy Dupuis, Alexandre Landry s’est progressivement imposé depuis 3 ans. D’abord dans la pièce de théâtre Tom à la ferme puis dans Gabrielle de Louise Archambault et dans L’amour au temps de la guerre civile cette année de Rodrigue Jean. Après un portrait réalisé de lui en début d’année, le comédien a bien voulu répondre à notre questionnaire de Proust

Venu de Trois-Rivière, Alexandre Landry est diplomé de l’École nationale de théâtre du Canada en 2009. Très présent au théâtre on le voit notamment dans Chambre(s) dans une création d’Éric Jean au théâtre de Quat’Sous, Médée d’Euripide au théâtre Denise-Pelletier, théâtre Extrême à Toronto au Berkeley Theater. En 2011, on le retrouve interprétant Tom dans Tom à la ferme au théâtre d’Aujourd’hui, une création de Michel-Marc Bouchard mise en scène par Claude Poissant.

En 2013, il interprète Martin, un jeune déficient intellectuel, dans le film Gabrielle de Louise Archambault. Début 2015, on le voit dans L’Amour au temps de la guerre civile ainsi que dans Le scaphandrier, film de genre québecois.

Pour son premier film Canadien-Anglais, il interprète le rôle de Jeff dans The Saver qui sortira début 2016.

Filmographie sélective

 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *