Page d'accueil Bilans 2017 Les 5 séries québécoises qu’il ne fallait pas manquer en 2017

Les 5 séries québécoises qu’il ne fallait pas manquer en 2017

Les 5 séries québécoises qu’il ne fallait pas manquer en 2017
411
0

Nous voici au bout de 2017 et l’occasion pour l’équipe Cinémaniak de vous faire partager les cinq séries québécoises qu’il ne fallait surtout pas manquer en 2017.

L’ÂGE ADULTE

Une nouvelle série d’ICI TOU.TV raconte les bouleversements dans la vie d’un jeune garçon après son éveil d’un coma survenu à la suite d’un accident de football. Tom se découvre une nouvelle identité sexuelle, mais il doit aussi accepter les répercussions d’un tel changement pour ses proches.

Les 5 séries québécoises qu’il ne fallait pas manquer en 2017 : L'Âge adulte Réécoutez notre critique: https://www.facebook.com/cinemaniak.net/videos/1335993999770681/

CHEVAL-SERPENT

Le maire de Montréal, Laurent Saint-Pierre, est au chevet de son père, Bernard, qui a été avant lui un maire très populaire. Ce dernier se meurt et il insiste pour que Laurent contacte son fils illégitime, David, copropriétaire du bar Le Cheval-Serpent, réputé pour ses danseurs nus. David est loin d’être sûr d’avoir envie de revoir son père, d’autant plus qu’il est très occupé à intégrer Julien, un danseur doué, mais sans expérience dans ce genre de spectacle. Laurent, qui s’engage publiquement à s’attaquer aux établissements qui « pourrissent » la réputation du centre-ville, est très contrarié par l’affection durable de son père pour David.

Les 5 séries québécoises qu’il ne fallait pas manquer en 2017 : cheval-serpent

Retrouvez notre entrevue avec les comédiens de la série.

FAITS DIVERS

Aux aurores, dans un champ boueux d’une ferme laitière, une femme et un homme gisent au sol, assassinés. Celle qui devait préparer une « surprise » dans les Laurentides s’est retrouvée, bien malgré elle, victime de cette tragédie. Constance Forest, chef enquêteur du bureau régional de Mascouche, soutient qu’il y aurait une autre victime dans les parages, une certaine Nancy Lebeau-Pratt. Qui est le vrai responsable de cette hécatombe? Les enquêteurs Antoine Chevrier-Marseau et son supérieur Fred Bérubé, tous deux des crimes majeurs de Montréal, viennent aider Constance et son collègue Jonas.

Les 5 séries québécoises qu’il ne fallait pas manquer en 2017 : Faits divers

Retrouvez notre rencontre avec le réalisateur Stéphane Lapointe

LÂCHER PRISE

Au petit matin d’une journée hyperchargée, Valérie Danault, superwoman pratiquante, trouve un pou sur la tête de son fils. Dans les circonstances, elle ne peut laisser son fils à l’école ou à sa gardienne. Son ex-mari et son chum ne peuvent malheureusement repousser des funérailles où ils sont attendus et comme Valérie…

Les 5 séries québécoises qu’il ne fallait pas manquer en 2017 : Lâcher prise

Réécoutez notre critique: https://www.facebook.com/cinemaniak.net/videos/1359028787467202/

PLAN B

Et si c’était possible de faire marche arrière dans le temps pour modifier le cours des événements et changer sa destinée? Et si une deuxième chance nous était offerte? Et si c’était possible grâce à Plan BLe jour où Philippe perd l’amour de sa vie, Evelyne, il découvre une invraisemblable compagnie du nom de Plan B …

Les 5 séries québécoises qu’il ne fallait pas manquer en 2017 : Plan B

Bien que trop écrite et parfois incohérente, la série Plan B est pourtant un objet étrange et particulier qui vaut son pesant de cacahuète, on en devient assez facilement addict.

(411)

Incrivez-vous à notre infolettre!
Fondée en 2012, Cinémaniak est une revue de cinéma exclusivement web qui s’est donnée comme mission de promouvoir le septième art sur le continent nord-américain. Notre mission est de donner la parole à des passionnés de cinéma capables de rendre accessible l’art qu’ils affectionnent.
Nous détestons les spam. Votre adresse courriel ne sera pas vendue ou partagée avec quelqu'un d'autre. Promis!
Syril Tiar Tombé dans le cinéma alors qu’il était tout petit, Syril Tiar s’est rapidement pris d’affection pour le cinéma francophone… Devenu un connaisseur hors-pair des Sautet, Resnais, Chabrol, Lelouch, Lecomte (oui à cette époque, seuls les vivants comptaient), ce n’est que bien plus tard qu’il a pu élargir ses goûts à d’autres réalisateurs d’abord européens (Von Trier, Almodovar, Leigh…) puis américains (Allen, Burton).

Archives