5 films de réalisatrices à voir gratuitement

En ce mois de mars du « cinéma au féminin » sur Cinémaniak, on vous propose des œuvres de 5 réalisatrices.
5 films qui sauront vous séduire, à découvrir ou redécouvrir gratuitement dans le confort de votre salon.

 

» The Prince of Tides

Réalisation : Barbra Streisand
Année : 1991
Pays : États-Unis
À visionner gratuitement sur le site de CTV

C’est quoi?

Un drame romantique, insistons sur le drame. À la suite d’une tentative de suicide de sa soeur à New York, Tom (Nick Nolte) quitte sa Caroline du Sud natale pour la grosse pomme. Il y rencontrera le Dr Lowenstein (Streisand), la psychologue de sa cadette avec qui il aura quelques séances pour démystifier les traumas familiaux. Leur relation en quelque sorte professionnelle se transforme en flirt alors que la femme de Tom lui avoue une infidélité. Plus ils se rapprochent, plus les lourds secrets familiaux seront révélés. Barbra Streisand réalise un drame bien senti qui alterne entre un passé traumatique et un présent romantique. La décennie 1990 à son meilleur.

Bande-annonce originale :

 

» Tu as crié LET ME GO

Réalisation : Anne Claire Poirier
Année : 1996
Pays : Québec
À visionner gratuitement sur le site de l’ONF

C’est quoi?

Le plus dur des films proposés ici. La cinéaste de renom Anne Claire Poirier réalise avec Tu as crié LET ME GO son film le plus personnel. Documentaire où elle se penche sur les évènements qui ont mené au meurtre de sa fille âgée de 26 ans. Pour ce faire, elle plonge dans l’univers des rues de Montréal où la drogue et la prostitution sont règles du quotidien. Poirier se livre dans ce film sur le processus du deuil et la tentative de faire sens de cette violente disparition. Impossible de ne pas être ému par cette démarche.

Film complet disponible ici :

 

» My Life Without Me

Réalisation : Isabel Coixet
Année : 2003
Pays : Espagne et Canada
À visionner gratuitement sur le site CBC Gem

C’est quoi?

Avant qu’il soit Hulk, Mark Ruffalo enchaînait les rôles avec les réalisatrices (Jane Campion, Joan Micklin Silver, Lisa Krueger). En 2003, Sarah Polley tenait le rôle titre de My Life Without Me, un drame où une jeune mère de famille de 23 ans apprend sa mort rapide à venir. N’ayant peu connu de la vie, elle prépare une liste de choses à faire avant la fin. Elle veut surtout vivre une aventure avec un autre homme, Lee (Ruffalo), que le seul qu’elle a connu, son mari et père de ses deux filles (Scott Speedman). Avec une distribution exceptionnelle (Debbie Harry, Maria de Medeiros, Amanda Plummer), la réalisatrice espagnole signe un film sensible et amer, mais toujours en douceur.

Bande-annonce originale :

 

» Double Happiness

Réalisation : Mina Shum
Année : 1994
Pays : Canada
À visionner gratuitement sur le site de CBC Gem

C’est quoi?

Avant d’être une star de la télévision américaine, cette diplômée de l’École nationale de théâtre du Canada à Montréal a eu une carrière prolifique dans le cinéma indépendant canadien. Dans son premier premier rôle, Sandra Oh interprète Jade, une jeune canado-chinoise prise entre les traditions et la société moderne, rôle qui lui valu le Génie de la meilleure actrice. Mina Shum réalise un film suffisamment irrévérencieux pour nous divertir, mais sans jamais être déplacé. Le doigt d’honneur de l’affiche donne le ton. Double Happiness est à voir pour découvrir le meilleur de ce que nous offre le cinéma canadien, mais surtout pour le rôle qui nous a révélé Madame Oh.

Extrait :

 

» Lemonade

Réalisation : Iona Uricaru
Année : 2018
Pays : Roumanie, Canada, Allemagne et Suède
À visionner gratuitement sur le site de CBC Gem

C’est quoi?

Uricaru est surtout connue pour son segment dans Contes de l’âge d’or du collectif roumain. Pour son second long métrage, la réalisatrice roumaine concentre son histoire en une seule journée, l’histoire d’une jeune mère monoparentale (Mãlina Manovici) tout juste immigrante aux États-Unis par mariage avec Daniel (Dylan Smith), un Américain qu’elle vient à peine de rencontrer. Un drame minimaliste qui se remarque. Lemonade était en compétition dans la section Panorama du Festival International du Films de Berlin en 2018 et est produit par le palmé d’or Cristian Mungiu (4 mois, 3 semaines, 2 jours).

Bande-annonce originale :

 

Crédits photos : Columbia Pictures, Office national du film du Canada, El Deseo, et Mobra Films

Image de couverture : My Life Without Me de Isabel Coixet

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.