Blancanieves triomphe aux Goya

blancanieves.jpg

C’est vraiment la saison des récompenses… Les Golden Globes, les Baftas et les Magrittes étant derrière nous, place était faite le week-end dernier aux Goya, les récompenses espagnoles juste avant Oscars et Césars le week-end qui vient.

 

En 2013, c’est le film Blancanieves de Pablo Berger (et présenté au FNC en 2012) qui remportera la plupart des suffrages : 10 récompenses dont celles du meilleur film 2013.

Blancanieves-la-gran-triunfadora-de-los-Goya-2013_noticia_m.jpg

Le talentueux Juan Antonio Bayona repart avec  5 prix pour son film controversé Lo imposible

 

Prix Goya 2013 du meilleur film : Blancanieves

 

Prix Goya 2013 du meilleur réalisateur :
Juan Antonio Bayona pour  Lo imposible

 

Prix Goya 2013 du meilleur acteur :
José Sacristán pour « El muerto y ser feliz »

 

Prix Goya 2013 de la meilleure actrice :
Maribel Verdú pour Blancanieves

 

Prix Goya 2013 du meilleur second rôle masculin :
Julián Villagrán pour « Grupo 7″

 

Prix Goya 2013 du meilleur second rôle féminin :
Candela Peña pour « Una pistola en cada mano »

 

Prix Goya 2013 du meilleur scénario original :
Pablo Berger pour Blancanieves

 

Prix Goya 2013 du meilleur jeune réalisateur :
Enrique Gato pour « Las aventuras de Tadeo Jones »

 

Prix Goya 2013 du meilleur espoir féminin :
Macarena García pour Blancanieves

 

Prix Goya 2013 du meilleur espoir masculin :
Joaquín Núñez pour « Grupo 7″

 

Prix Goya 2013 de la meilleure direction de production :
Sandra Hermida Muñiz pour  Lo imposible

 

Prix Goya 2013 du meilleur montage :
Elena Ruiz y Bernat Vilaplana pour Lo imposible

 

Prix Goya 2013 du meilleur son :
Peter Glossop, Marc Orts et Oriol Tarragó pour Lo imposible

 

Prix Goya 2013 du meilleur film latino-américain :
« Juan de los Muertos » d’Alejandro Brugués

 

Prix Goya 2013 des meilleurs effets spéciaux :
Pau Costa et Félix Bergés pour Lo imposible

 

Prix Goya 2013 du meilleur film européen :
Intocable (Intouchables) , d’Olivier Nakache et Éric Toledano.

 

 

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *