10 questions à Serge Bozon pour Tip Top

Pour la quatrième fois invité au FNC, Serge Bozon vient cette année présenter son dernier né, Tip Top, sorte de comédie foutraque avec Isabelle Huppert et Sandrine Kiberlain et qui semble en déstabiliser plus d’un… Nous l’avons questionné sur ses choix artistiques; Il nous a répondu !

ST : Le film a été bien reçu des critiques (sélection à Cannes à la quinzaine), il semble que ce fut plus difficile au niveau du public…

SB : Pour moi le film est un succès, je vais faire dans les 100 000 entrées. Le précédent avait fait 20 000.

ST : La bande annonce ne vend pas vraiment le film…

SB : C’est fait exprès ! Une sorte de BA mensongeuse…Je l’ai faite moi-même…le but étant de faire venir les gens dans la salle, d’élargir au grand public. Ça ne veut pas dire que tous aiment…au contraire, je pense que le public doit être plutôt dérouté.

ST : Il y a beaucoup de caricatures dans le film que ce soit les plans dans les voitures…

SB : Toutes les scènes dans les voitures sont tournées sur fonds vert (pour les scènes de jour) et sinon avec des lumières qui tournent derrières (pour les scènes de nuit) comme dans Pulp Fiction. Même au niveau du son, vous pouvez voir qu’elle ne passe jamais la première vitesse…etc.

film_tip_top

ST : Le choix de faire surjouer Isabelle Huppert…

SB : Ah personnellement je ne trouve pas qu’elle surjoue, au contraire. Je trouve qu’elle a un côté beaucoup plus fragile, démuni… Elle a un côté plus abandonné.

ST : Quant aux choix délibéré de ne pas faire évoluer les costumes… (Hormis Sandrine Kiberlain à la fin)

SB : Ce n’est pas une erreur de script; C’était juste un souci d’économie. A quoi ça sert de changer les costumes ?

ST : Donc ce n’est pas un choix artistique ?

SB : Cela va ensemble ! La beauté va souvent avec l’économie. Dans les séries B des années 50, les acteurs sont toujours habillés pareil; il y a très peu de décors et ils sont éclairés de la même manière…

ST : D’où l’envie de produire une photo assez terne…

SB : C’est tourné en 35 mm avec une lumière très compliquée. Ça revient à ce que je disais plus tôt; Je voulais qu’il y ait un côté nu, un côté sec…bien série B.

ST : Une série B qui aurait lieu dans le nord de la France ?

SB : En fait c’est tourné en Belgique pour des questions économiques.

ST : Comment fait-on pour motiver des acteurs à jouer dans Tip Top ?

SB : Isabelle Huppert est quelqu’un d’extrêmement cultivé; Elle va voir tous les films d’arts et essais ainsi qu’au théâtre et à l’opéra donc elle me connaissait déjà et semblait vouloir déjà travailler avec moi.

Donc, le rôle a été écrit pour elle ! Même chose pour Sandrine Kiberlain ou François Damiens. Si un des trois avait dit « non », cela ne se serait pas fait !

film_tip_top2

ST : J’aime particulièrement Sandrine Kiberlain, mais par opposition à Isabelle Huppert, elle est plutôt dans le même registre que ce dans quoi je l’ai vu.

SB : En effet Sandrine Kiberlain a déjà joué des rôles de comédies ou de godiches… et très bien ! Mais elle a surtout une simplicité très grande dans le jeu. Effectivement elle est un peu dans le même registre mais ce qui était important c’était la notion de duo : Un duo inédit (elles n’avaient jamais joué ensemble) comique et féminin ce qui est très rare !

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *