10 films francophones à voir cette année au FNC

Chaque année c’est toujours la même difficulté: Choisir ses films au Festival du Nouveau Cinéma ! Donc rassurez-vous, voici de quoi largement vous aider dans une programmation dense et de qualité: 10 films francophones à voir au FNC

 

 

Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau, Mathieu Denis et Simon Lavoie (Québec / Canada)

Klas Batalo, Giutizia, Tumulto et Ordine Nuovo, quatre Québécois dans la vingtaine, refusent le monde tel qu’il leur est offert. Trois ans après l’échec retentissant du « Printemps Érable », ils se lancent dans des actions de vandalisme qui tendent de plus en plus vers le terrorisme. Mais leur avant-garde révolutionnaire ne rejoint visiblement pas les aspirations dominantes de la société et risque à tout moment de leur éclater au visage.

Frantz,François Ozon (France)

La Chasse au colletSteve Kerr (Québec / Canada)

Paul Doucet, Julianne Côté, Christian Bégin, Anne-Marie Cadieux et Ève Duranceau font partie de la distribution du film indépendant québécoisLa chasse au collet.

Réalisé par Steve Kerr (Columbarium), le film a été tourné en novembre dernier avec un budget modeste.

La Prunelle de mes yeuxAxelle Ropert (France)

la-prunelle-de-mes-yeux

La Tortue rougeMichael Dudok De Wit  (France, Belgique)

L’Effet aquatique, Sólveig Anspach (France, Islande)

Maudite Poutine, Karl Lemieux (Québec / Canada)

Maudite poutine, premier long métrage du cinéaste Karl Lemieux, a été inscrit en compétition officielle de la section Orizzonti (Horizons) du 73e Festival international du film de Venise (du 31 août au 10 septembre).

Mettant en vedette Jean-Simon Leduc, Martin Dubreuil, Marie Brassard, Francis La Haye et Robin Aubert, le film raconte l’histoire de deux frères, Vincent et Michel, qui reprennent contact malgré eux à la suite des déboires du premier avec le crime organisé.

Merci Patron!, François Ruffin (France)

Solange Et les vivants, Ina Mihalach (France)

Stealing Alice, Marc Séguin (Québec / Canada)

Une première incursion au cinéma du peintre et auteur Marc Séguin, où se conjuguent vengeance, rage, amour et beauté. Marchande d’art, Alice est hantée par les tourments causés au peuple de sa mère inuite. Accompagnée de ses sœurs, entre le nord Arctique, Venise, Manhattan et le Vatican, elle libère sa fureur tout en essayant de mieux comprendre les racines de cette soif de vengeance qui l’habite. Pour sa première réalisation entièrement autoproduite, le peintre et auteur Marc Séguin réunit Fanny Mallette, Joëlle-Paré Beaulieu, Denys Arcand, Elisapie Isaac et Gaston Lepage dans une ode à l’amour où rage et beauté se conjuguent jusqu’au vertige.

 

+ Apnée met en vedette la célèbre troupe française de théâtre des Chiens de Navarre qui débarquent au cinéma dans ce film déjanté à l’humour totalement absurde, The End de Guillaume Nicloux avec un Gégé Depardieu bien tourmenté et Prankconte comique et cruel sur le passage à l’âge adulte

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.